30ANS DEJA

TRENTE ANS DEJA

LE JOURS OU TU ES PARTIS  le deux octobre mille neuf cent soixante dix sept

MAMAN MA BLESSURE EST TOUJOURS  OUVERTE

mon coeur saigne  il souffre de ton absence bien que la lumieres de ton amour veille

je regarde tes photos ton visage plein d'amour  qui tout les jours me reconforte

maman  je t'aime  dort tendrement dans les bras de notre seigneur pour qu'aux jours nouveaux  tu sois pres de nous a nouveaux dans la lumiere eternel.

8 votes. Moyenne 3.75 sur 5.

Commentaires (3)

1. Suzanne 07/04/2008

Tres beau poeme.Tres touchant

2. Replica Watches (site web) 31/05/2012

Courbée devant ta face j'appelle ton aide en toute choses et Replica Horloges ta miséricorde pour toujours.

3. eguienta chantal 02/10/2013

maman ce jours est pour moi un jours de douleurs qui perpetuel puisque tu n'es plus mon amour pour toi a toujours

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site